Augmenter le taux de succès de Grossesse avec le DGP

Les mères porteuses en quête d’émotion
January 29, 2016

Augmenter le taux de succès de Grossesse avec le DGP

dna-thumb-long

 

La Société Américaine de Médecine Reproductive a publié les résultats d’un essai pour déterminer si le Diagnostique génétique de pré-implantation (DGP) peut augmenter le taux de grossesses à succès. Le DGP est le procédé par lequel les anomalies chromosomiques de l’embryon sont détectées avant l’implantation. Cette étude a examiné l’implantation et les taux d’accouchement pour des couples infertiles dans lequel la partenaire féminine (ou la donneuse d’ovule) se situe dans une tranche d’âge comprise entre 21 et 42 ans et tentant une grossesse par fécondation in vitro.

L’étude a été publié par la Bibliothèque Nationale de Médecine des USA et par les Instituts Nationaux de Santé.

Les Résultats

Les résultats montrent que, en effet, les blastocystes ayant subi un criblage complet de chromosome donnent des résultats de fécondation in vitro statistiquement améliorés. Ceci fut prouvé par une hausse significative des implantations durables et de meilleurs taux d’accouchement.

Comment les Essais ont été Menés

Durant les essais, 134 blastocystes ont été transféré sur 72 patientes dans le groupe de criblage complet de chromosome (CCC) et 163 blastocystes sur 83 patientes dans le groupe de soins courants (contrôle). Le taux d’implantation durable (la probabilité qu’un embryon s’implante et évolue jusque l’accouchement) étant significativement plus élevés dans le groupe CCC (89 sur 134, soit 66,4%) en comparaison de celui du groupe de contrôle (78 sur 163, 47,9%). Le taux d’accouchement par cycle était également statistiquement significativement plus élevé dans le groupe CCC. Soixante et onze des 72 cycles de traitement utilisant le type CCC ont conduit à des accouchements (84,7%) et 56 des 83 (67.5%) cycles de contrôle ont finalement accouché. Les résultats ont été excellent dans les deux groupes, mais l’utilisation du CCC a clairement amélioré le sort des patientes.

 

Ce que cela signifie pour vous

Au CACRM, nous proposons le DGP et le Dépistage Génétique Préimplantatoire. En tant que spécialiste de la fertilité depuis plus de 20 ans avec un intérêt tout spécial pour le Dépistage Génétique Préimplantatoire (DGP) et les Fausses Couches Récurrentes, le Docteur Lori Arnold a toujours fortement encouragé l’utilisation du DGP auprès de ses patients. Le dépistage augmente non seulement le taux de succès de grossesse, mais peut également identifier les anomalies génétiques héréditaires pouvant compromettre vos chances de fonder une famille en bonne santé.  En apprendre plus.